FANDOM


Écolest-lin-lin

École St-Lin-Lin

À l'école St-Lin-Lin, il n'y a pas tant d'élèves que sa. Il y en a une centaine, à peine. C'est un vieille édifice qui a déjà prit feu. Il prit vraiment beaucoup de temps à se reconstruire, car les dommages étaient majeurs. En regardant l'édifice, on ne pouvait plus deviner que c'étais une école. C'est flamme l'avait ravagée. Maintenant, c'est une bâtisse de briques rouges et il y a deux cheminées sur le toit. Les élèves s'y plaisent bien. L'école appartient à Mme Crochon, car depuis la nuit des temps, sa famille est dans l'enseignement. C'est une lignée de professeurs. À l'intérieur, les murs sont d'un bleu pâle et il y a environ 4 classes de 25 élèves. Les pupitre sont fait de vieux bois et sont bien vernis. Les tableux noirs sont toujours sales, car les professeurs les effaces toujours mal. Les craies sont toujours petites, car les enseignants écrive beaucoup. Il y a 13 pupitre à deux places dans chaque classes. C'est le maire qui a financer la reconstruction de l'école après le feu.


Description physique Modifier

L'école St-Lin-Lin est composée de 4 classes dans lesquelles il y a 13 pupitres à deux places. Chaque classe accueille environ 25 élèves. Donc, cela fait environ une centaine d'élèves. L'école est aussi composée d'un secrétariat et d'un bureau pour la directrice. La façade est faite de brique rouge et la porte est d'un grand bois d'érable vernis. Au-dessus de la porte, il y a une grande enseigne de marbre avec "St-Lin-Lin" de graver dessus. Les fenêtres sont composées d'un vers épais et presque opaque. Aussi, sur le toit, il y a deux grandes cheminés. À l'intérieur, le sol est en bois franc d'un brun pâle. Les murs sont de couleur blanc cassé et les tableaux noirs sont tellement sales qu'ils sont presque blancs. Ceux-ci sont utilisés tous les jours, à répétition. Sur les murs, il y a les tables de multiplication de 1 à 10 ainsi que toutes les lettres de l'alphabet en lettre minuscule et majuscule. L'allée qui mène à la porte d'entrer de l'école est en gravier et dans la cour, il y a un potager dans lequel les élèves peuvent contribuer.


Notices historiques Modifier

- Auparavant, en 1903, l'école est passée au feu. Les flammes avaient ravagée presque tout le bâtiment. Puis, en 1910, la reconstruction financée par le maire fut terminée. Avant, l'école était en brique jaune et il n'y avait qu'une cheminé. La reconstruction de l'école a permise à plus d'enfant du village d'avoir une éducation, car la nouvelle école est beaucoup plus grosse que la première. Elle est aussi beaucoup mieux aménagée, car le budget avait été assez gros. Pour cette donation, le maire, Pierre Croquenature, avait été très acclamé. Bien sur, tout les villageois se souviennent de ce tragique évènement, car tout le village avait rassemblé ses forces pour pouvoir éteindre les flammes qui ravageaient ce magnifique établissement d'apprentissage. Ils s'étaient tous serrer les coudes et c'était beau à voir malgré le feu ravageur.

- L'école appartient à la famille crochon. Donc, elle appartient à l'enseignante Alice Crochon. Dans la famille, tout les femmes avait été enseignante et ce, depuis des années. L'école a été léguée à Alice en 1920, lors de la mort de sa mère. Donc, l'enseignement est de mères en filles.

- Aussi, en 1918, l'école a subi une quarantaine, car une épidémie s'était déclarée. La grippe espagnole était dans les murs de St-Lin-Lin. C'était l'horreur, car tous les enfants de St-Quaker étaient dans l'école. Tous les habitants vivaient dans la peine, car ces enfants étaient les futurs bâtisseurs et créateurs du village. L'épidémie s'était conclue avec 7 morts. Dans ces 7, il y a avait deux professeurs, Julie Dufort et Ginette Paquette, et les cinq autres étaient des élèves, Sophie Florelle, Jules Gagné, Marie Linette, Gyslaine Barré et Mario Duluth. Un arbre a été planté en face de l'école en guise de mémorial pour les honorer.