FANDOM


Titre du lien
Alicecrochon

Alice Crochon

Mme Crochon est une femme veuve de 50 ans d'origine Québécoise. Cette institutrice est grande, mince et elle a un nez crochu. Elle enseigne à l'école St-Lin-Lin et est très sévère, surtout avec le petit Nicolas Dumaine. Elle se fait beaucoup agacer par celui-ci à cause de son nom et de son nez crochu. Par contre, une de ses élèves, Marguerite De La Paix, est un ange. Elle écoute bien et Mme Crochon l'adore. Depuis que son mari est mort, elle n'est pas seule. Au contraire, elle a une petite liaison secrète avec Jean Gélinas, le tavernier. Elle le trouve très charmant. Pour revenir à son enseignement, elle enseigne le français, les mathématiques, la géographie et l'histoire. Mme Crochon aime faire du dessin avec ses élèves, mais encore là, elle se fâche pour un rien. Elle se fâche pour une tache sur un pupitre, un trait de trop qui dépasse les lignes ou même un pinceau mal lavé peut la rendre dans tout ses états. Aussi, elle a un grand frère, Edgard-Marceaupold Crochon et il est ébéniste. Ils sont très proche, car ils ont le même cararctère. Avant sont mariage, elle est aussi sortie avec André Gagnon, mais elle n'était pas très très gentille avec lui.


Description physique Modifier

Alice est femme toute petite. Elle mesurait environ 5"2. Cette femme est aussi assez mince. Son nez est la raison principale pour laquelle est se fait beaucoup taquiner. Il est crochu. Par contre, elle ne fait pas son âge. Elle a l'air plus jeune qu'elle ne l'est. Elle a 50 ans et a l'air d'en avoir environ 45. Malgré son nez, elle a un certain charme. Les cheveux frisés de Mme Crochon sont bruns. Ils sont aussi assez courts. Pour sont âge, ils sont encore très beaux. Elle a une peau soyeuse et claire. Ses yeux sont de couleur noisette. En été, elle a des tâches de rousseurs sur le nez, mais elles ne paraissent pas en hiver.


Description psychologique Modifier

Cette enseignante est une femme très impatiente et aussi bien colérique. Ce sont ses principaux défauts. Elle est très sévère avec ces élèves. Aussi, elle a de grandes forces en mathématiques, en géographie et en histoire. Par contre, sa plus grande force est le français. Alice ne fait jamais de fautes dans l'écriture du français et n'en fera jamais. Elle le parle aussi bien qu'elle l'écrit. Sa plus grande qualité est qu'elle peut aussi être très gentille avec les gens qui la respectent. Cette valeur est importante pour elle, vue qu'elle était si maltraité lors de sa jeunesse.  Mme Crochon a aussi de fort sentiment pour Jean Gélinas, le tavernier du village. Elle l'aime beaucoup.

Description sociale Modifier

Avant de se marier avec son premier mari, Alice était sortit quelque temps avec André Gagnon, qui était devenu très pauvre. Elle n'avait pas été très gentille avec lui alors ils s'étaient séparés. Maintenant, Alice Crochon est veuve, mais elle n'est pas seule une seule minute. Elle entretient une liaison secrète avec Jean Gélinas. Il est le détenteur de la taverne de Saint-Quaker. Dans sa famille, Alice n'est pas fille unique. Elle a un frère aîné. Celui-ci se nomme Edgar-Marceaupold Crochon. Cet ébéniste a dix années de plus que sa petite sœur. Dans sa classe, Mme Crochon a une élève favorite. C'était Marguerite De La Paix. Un ange selon l'enseignante. Elle a aussi un élève plus turbulent que les autres, Nicolas Dumaine. «Un vrai diable», qu'elle disait souvent. Aussi, des rumeurs court qu'elle a un admirateur secret. Ça serait supposément Fred Gélinas l'épicier, qui est aussi le frère de Jean Gélinas.


Notices bibliographiques Modifier

- Quand elle avait environ 5 ans, Alice a vécu plein de chose horribles. Cette enfant si jeune se faisait maltraitée par son père qui était alcoolique. Parfois, il la frappait. Des fois, il pouvait la frapper si fort qu'elle avait des marques qui duraient plus d'une semaine. Il était toujours en train de lui crier dessus des insultes et des méchancetés. Elle le détestait, mais il s'en foutait. Lorsqu’Alice a eu 8 ans, son père est tombé dans un coma profond et en est mort. Depuis ce temps, Alice n'eu plus de problème.

- En 1907, à l'âge de vingt ans, Alice n'est plus certaine si elle veut continuer dans le métier des ses ancêtres. Elle décide alors d'aller voyager un peu à travers les États-Unis ou elle y rencontre Réjean Lanteigne. Ils tombent follement amoureux l'un de l'autre et décident de se marier en 1909. Ils décidèrent de revenir à Saint-Quaker pour l'évènement. Ce fut un magnifique mariage plein de joie et de magie. En 1910, les nouveaux mariés décident de faire un enfant. Malheureusement, Alice est déclarée non-fertile. Ce qui rend la jeune femme extrêmement triste, mais Réjean est toujours là pour la rassurer. Puis, en 1918, ce mari dévoué meurt d'un cancer de la prostate. Alors, la veuve triste, décide finalement de retourner faire la profession familiale. Aussi, elle rencontre Jean Gélinas. Ils deviennent comme des jeunes adolescents amoureux. Ceux-ci créent alors une liaison secrète.

- En 1920 la mère d'Alice meurt de vieillesse. L'école St-Lin-Lin, qui était à elle, devient alors l'école d'Alice Crochon. La nouvelle enseignante est fière de continuer le travail de la famille. Elle promet qu'en aucun cas elle se laissera aller et prendra bien soins de l'établissement d'éducation. Elle conclut tout ceci avec Réjean Griffon, le notaire. Grâce au testament de sa mère, elle hérita de la maison de sa mère qu'elle dût revendre à cause des dettes qui venaient aussi avec le testament.