FANDOM


Il s'appelle Jean Rousseau et il est né en 1900. Le journaliste est prêt à tout pour avoir des nouvelles de tout. Personne ne sait où il se situe la journée. Il connait tous les secrets sur les villageois et les

Photo 2
espionnes. Son photographe s'appelle Jaques de la Castonelle . Il est capable d'avoir des nouvelles importantes sans arrêt de n'importe qui et se procure tout au magasin général. Il se fait beaucoup d'ennemis puissants en découvrant leur secret. Toute sa famille est en Belgique et en France. Il a fui la Première Guerre mondiale. Il est très méthodique. Aurore Rousseau  est sa femme. Il a adopté Irène Lacombe, qui est la nièce dAurore.

Description physique Modifier

Jean Rousseau est un grand homme qui est dans la trentaine. Son visage est assez long et carré. Ses yeux sont petits et ils sont d'un intense bleu clair. Sa bouche est petite et ovale. Son nez est retourné vers le haut. Il a une grande cicatrice sur le côté gauche de son frond. Il a une très bonne dentition pour l'époque. Ses oreilles sont un peu décollées et il est un peu dur d'oreille. Ses cheveux son courts et noir. Il mesure dans les six pieds et est très mince. Il a un petit surplus de poids. Il est toujours habillé très proprement.

Description psychologique Modifier

Jean Rousseau est une personne compliquée. Par exemple, il a de la difficulté à donner de l'argent à un mendiant, mais il peut lui donner des vêtements et d'autres objets. Il semble très pratiquant, mais il se questionne toujours sur sa religion et celle des autres. Souvent, lorsqu'il va à l'Église, il pense aux principes de l'évolution. Il est très routinier. Chaque journée, dépendant du jour de la semaine, il suit un horaire strict qui passe de son alimentation à ses vêtements. Il est très cultivé et connaît tous les classiques de la littérature. Il aime l'aventure et la découverte. En plus d'être religieux, au moins une fois par mois, il va voir la liseuse de bonne aventure puis qu'il est très superstitieux.

Description Sociale Modifier

Jean Rousseau n'a pas beaucoup de relation, mais celles qu'il a sont très importantes. Jean est marié à Aurore Rousseau . Son ancien nom de famille était St-Jean. Elle est l'assistante du maire. C'est en partie par elle qu'il reçoit ces informations. Ils ont décidé d'adopté Irène Lacombe, la nièce de sa femme, puisque ses parents son morts. Il entretient aussi de très bonnes relations avec Jaques de la Castonelle. Même sil habite dans le village depuis relativement longtemps, il ne parle pas à tout le monde dans le village. Par conséquent, les deux groupes se trouvent mutuellement étranges. Lorsquil descend en ville pour aller acheter des livres, il s'arrête toujours à l'église.

Notices Biographiques Modifier

Un jour, lors d'une visite chez la liseuse de bonne aventure, il a failli se tuer puisqu'il est tombé de la cabane en montant les marches. Les barreaux et le planché avaient lâchés lorsqu'il a déposé son pied sur la marche. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal puisqu'il est tombé dans un l'étantg. Depuis ce temps, à chaque fois qu'il va voir la liseuse de bonne aventure, il s'assure que toutes les marches sont bien solides.

Aussi, lorsque le maire a été élu pour la troisième fois, il a réussi à avoir une rencontre avec le premier maire de la ville. Lors de cette rencontre, ils ont failli être attaqués par une foule de manifestants qui avaient réussi à rentrer dans l'hôtel de ville. Lors de cet événement, il a failli recevoir une roche sur sa tête. Depuis ce temps, à chaque  fois qu'il sy rend, il doit s'assurer que personne ne le suit puisque la manifestation peut s'avérer dangereuse pour la sécurité du maire et pour la sienne. En plus, la sécurité a été augmentée dans le lieu.

Finalement, Jean Rousseau évite maintenant les places publiques, car un jour, lors d'une journée comme les autres, Jean a eu trois mauvais événements de suite à cet endroit. En sy rendant, il a failli se faire écraser par une charrette qui allait bien trop vite. Ensuite rendu sur la place, il a été pris dans la plus grosse manifestation de l'année dans la ville. Lorsquil revenait de son bureau le soir, il se fit voler en plein milieu de la place publique. C'était la première journée ou il venait d'emménager en ville. Durant deux semaines il se demanda profondément sil devait demeurer dans ce village ou essayer de trouver un endroit plus calme dans un autre village ou encore dans une ville ou il pourrait vendre plus d'exemplaires.