FANDOM


Moi
Image

Elle est agente de la paix et est âgée de 25 ans. Elle a une sœur jumelle et un frère de 30 ans, Janine de la Castonelle et Jaques de la Castonelle, ainsi que deux cousins Michel de la paixet Jean-Jacque de la Paix. Jeanne a également une belle-cousine, Georgiana Darcy, qui est la femme de Michel. Ses parents sont morts lors de la Première Guerre mondiale, les laissant seuls devant subvenir à leurs besoins. Jeanne est grande, elle a les cheveux bruns et les yeux verts. Elle est mariée à Fernand Dumaine depuis deux ans déjà. Son fils s'appelle Nicolas Dumaine et Jeanne est sa belle-mère. Marie Bilboquet est sa meilleure amie.


Description physique Modifier

Jeanne de la Castonelle est une jeune femme âgée de 25 ans. Elle est grande et mince, ses longues jambes musclées lui donnent une allure sportive. Celle-ci lui vient de son enfance, où elle passait ses journées avec sa sœur et son frère à courir, jouer et faire du cheval dans les champs. Elle et sa sœur, sont bien bâties et ont des épaules carrées. Elle a des longs cheveux bruns ondulés, qu'elle attache en couette ou qu'elle tresse lorsqu'elle travaille. Elle a des yeux verts en forme d'amande et la peau mate qui brunit facilement au soleil. Elle est toujours souriante et son air joyeux attire la sympathie de tous. Jeanne a un grain de beauté sur le bras gauche, au même endroit que sa sœur jumelle.

Description psychologique Modifier

Jeanne de la Castonelle est une femme très passionnée, elle adore son travail et tout ce qu'elle fait. C'est une femme très sociable, serviable, généreuse et toujours enjouée. Elle est toujours prête à aider les autres et tente de faire du mieux qu'elle peut. C'est à la fois une qualité et un défaut, car à la fin, elle ne prend plus de temps pour s'occuper d'elle-même et de sa famille. D'ailleurs, son mari lui fait quelque fois remarquer qu'elle passe trop de temps à travailler au Commissariat. Elle aime tout le monde et est particulièrement attentionnée à sa famille et à ses amis. Par contre, lorsque quelque chose lui déplait vraiment, elle réagit fortement et perd toute sa diplomatie. On dit d'elle qu'elle peut être très impulsive et parfois totalement inattendue dans certaines situations. Jeanne a un excellent sens logique et est extrêmement perspicace. Chaque matin, elle adore rejoindre sa sœur pour aller faire du cheval dans la fôret, avant de débuter la journée. Malgré sa grande forme et son besoin de bouger, elle peut passer de longues heures à cuisiner toutes sortes de plats.

Description sociale Modifier

Jeanne de la Castonelle est d'origine française, elle est née dans une famille de trois enfants. Elle a une sœur jumelle Janine de la Castonelle ainsi qu'un frère ainé qui se nomme Jaques de la Castonelle. Ils habitent dans un village dans les environs de Trois-Rivières, qui se nomme Saint-Quaker. Elle a également deux cousins qu'elle voit encore, Michel de la paixet Jean-Jacques De La Paix. Sa belle-cousine Georgina Darcy, la femme de Michel, et Jeanne entretiennent ensemble une très bonne relation et se considèrent comme cousine de sang. La fille de Michel et Georgina, Margerite De La Paix va régulièrement voir Jeanne au commissariat. Jeanne est mariée depuis deux ans, à Fernand Dumaine, un écrivain. Celui-ci a un fils, qui se nomme Nicholas Dumaine, un jeune garçons de 12 ans. Ses deux meilleures amies sont sa soeur jumelle, avec laquelle elle travaille comme agente de la paix à Saint-Quaker, ainsi que Marie Bilboquet une amie de jeunesse.


Notices bibliographiques Modifier

•La vie de Jeanne a été remplie d'aventures, certaines familiales et d'autres en lien avec son métier. Premièrement, lors de la Première Guerre mondiale, ses parents l'ont laissée seule, avec sa sœur et son frère ainé subvenir à leurs besoins. On lui avait toujours dit qu'ils étaient partis travailler pour aider à la guerre, sa mère dans une usine et son père à la guerre. Quelque temps plus tard, ils avaient appris que leurs parents étaient morts, donc leur frère ainé s'est occupé d'elle jusqu'à ce qu'elle soit capable de se débrouiller par elle-même. À partir de ce moment, Jeanne alla travailler à la ferme pour aider sa famille à se nourrir et à subvenir à leurs besoins alors que sa sœur et son frère trouvaient d'autres moyens pour s'aider. Les gens du village étant compatissants leur venaient en aide.

•Deuxièmement, depuis son enfant Jeanne voulait devenir policière. Quand elle était jeune, elle avait lu quelques romans qui racontaient des histoires d'enquêtes policières où des policiers étaient décrits en action. Avec sa sœur, elle s'amusait à jouer aux policières en s'inspirant de ce qu'elles avaient entendu et lu dans les livres. En vieillissant, Jeanne allait fréquemment au poste de police pour discuter avec l'agent de la paix de l'époque qui lui parlait de ce qu'était son travail. Peu à peu, elle apprit ce qu'il faisait et en quoi consistait son métier. Quand le vieil agent décida d'arrêter de travailler, il demanda aux deux sœurs jumelles si elles étaient intéressées de prendre sa place comme agentes de la paix puisqu'il jugeait qu'elles étaient les seules personnes au village en qui il avait une totale confiance pour faire ce métier.

•Il y a deux ans, elle avait rencontré son mari, Fernand Dumaine. La façon dont ils avaient fait connaissance était un peu ironique. C'était par une belle journée de mai ensoleillée, elle se promenait avec sa sœur dans la forêt, lorsqu’elles ont décidé de faire une course pour se rendre à la rivière. À un moment, Jeanne s'est retournée et ne voyant plus sa jumelle, elle pensa qu’elle l'avait perdue de vue. Elle se dit qu'elle avait surement pris un autre chemin. Alors, elle continua à la chercher du regard dans les environs. Mais tout un coup, Jeanne se retrouva à l'eau. Quelques instants plus tard, un homme lui vint en aide et l'aida à sortir de l'eau. Quand elle le vit, ce fut le coup de foudre et ils n'attendirent pas plus de deux mois pour se marier. 
�