FANDOM


Marguerite De La Paix
Je suis une écolière. J'aime beaucoup l'école, car, ma soif d'apprendre n'est jamais assouvie. Je vais à l'école St-Lin-Lin, dans le village Saint-Quaker. Ma professeure s'appelle mme Crochon. J'ai une relation particulière avec elle, je suis son chouchou. J'ai les cheveux blonds et les yeux bleus-verts. Je m'appelle Marguerite de la Paix et j'ai un petit copain qui s'appelle Nicolas Dumaine. C'est ma petite-cousine Jeanne qui est sa belle-mère. Il est beau, évidemment. Il a les yeux bleus, les cheveux châtains et il est grand. Ma mère se nomme Georgiana Darcy et elle est anglaise. Mon père est Michel De La Paix. Il est un agriculteur, tout comme son frère, Jean-Jacques. Sa femme Catherine De La Paix est ma tante préférée. J'ai deux petites-cousines et elles se nomment, Jeanne et Janine De La Castonelle. Elles sont jumelles et ont toutes deux 25 ans. Il y a également leur frère, Jacques-Germain. J'ai une amie de coeur qui s'appelle Irène Lacombe. On s'est rencontré à l'école et depuis on est inséparable.</span>

Description Physique Modifier

Marguerite De La Paix est une jeune fille de douze ans, née en 1925, à l'Hôpital Général de Saint-Quaker. Elle est relativement petite pour son âge, car elle mesure environ 1 mètre 34 centimètres. Elle semble beaucoup plus jeune que son âge. Marguerite a les yeux bleus clairs, mais parfois ils changent de couleur et deviennent verts. Elle a de longs cheveux blonds ondulés avec quelques mèches naturelles brunes pâles. Ses cheveux sont toujours détachés. Marguerite est une fille qui aime beaucoup la mode, donc elle est toujours très bien habillée. C’est une écolière qui adore l’école. Elle a des taches de rousseur, qui lui viennent de sa mère, et c’est ce qui fait son charme naturel. Son nez est petit et très fin, elle le tient de sa mère, elles ont exactement le même nez. Elle a les oreilles percées et porte toujours des boucles d’oreilles en forme de petites perles rosâtres. La jeune fille porte au cou un collier offert à sa mère par son grand-père, alors qu’elle était âgée de 7 ans. Il lui rappelle celui-ci décédé à la guerre. Ce collier tient beaucoup à cœur à la mère de Marguerite et cette dernière voulait qu’il lui appartienne.

Description Psychologique Modifier

Marguerite De La Paix est une écolière dont l’un des grands plaisirs est d’aller à l’école. C’est une jeune fille qui est extrêmement studieuse. Elle aime toujours apprendre, elle ne manquera jamais une occasion de se cultiver, de s’éduquer. La jeune fille est une personne très calme, mais qui a un caractère fort. Elle ne se laisse pas intimider et elle sait prend sa place. Elle est aimée de tout le monde. C’est une fille exemplaire qui ne ferait pas de mal à une mouche. Elle aime beaucoup les sports. Elle en pratique deux en particulier : la course et le cyclisme. Une de ses plus grandes qualités est qu’elle est toujours là pour tout le monde et qu’elle a une très bonne écoute. Elle donne de très bons conseils aux autres. Par contre, Marguerite est une enfant extrêmement susceptible et rancunière. Elle déteste que les autres enfants l’énervent avec ses taches de rousseur, car elle préférerait ne pas en avoir même si certains camarades de sa classe trouvent qu’elles lui vont très bien. Un de ses passe-temps favoris est de faire de la courtepointe avec sa mère. Elle met en pratique toutes les astuces que sa mère lui a données pour être plus efficace. Marguerite rêve d’aller visiter l’Angleterre, le pays natal de sa mère, pour découvrir dans quelle culture et quel environnement sa mère a été élevée. 

Description Sociale Modifier

La famille de Marguerite est très étendue dans le petit village de Saint-Quaker. Marguerite est enfant unique, mais qui ne manque pas d’amis et elle est entourée de personnes qui l’aiment et qui l’apprécient. Sa mère, Georgiana Darcy, est une docteure. Malgré sa très grande présence à l’hôpital du village, elle est très attentive aux besoins de sa fille. Son père, lui, se nomme Michel de la paix, il est agriculteur. Elle a deux petites cousines et un petit cousin avec qui elle passe le plus clair de son temps, même s’ils sont beaucoup plus âgés qu’elle. Ils se nomment Jeanne de la CastonelleJanine de la Castonelle et Jacques de la Castonelle. Le frère du père de Marguerite, qui se trouve être son oncle, se nomme Jean Jacques de la Paix. Il la gâte beaucoup, en fait il la gâte dès qu’il en a l’occasion. C’est même lui qui lui a offert ses boucles d’oreilles en forme de petites perles. La meilleure amie de Marguerite se nomme Irène Lacombe. Elles se sont rencontrées à leur école et depuis ce temps, les deux jeunes filles sont inséparables. Marguerite a un copain du nom de Nicolas Dumaine. Contrairement à elle, Nicolas est grand. Il a les cheveux châtains et  les yeux bleus. À l’école, Marguerite est le chouchou de son institutrice, Mme Clochon.

Notices Biographiques Modifier

Lorsque Marguerite De La Paix avait sept ans, elle a été atteinte par le croup, une maladie mortelle. Au départ, sa mère qui était médecin, croyait que c’était un banal rhume et qu’elle allait se rétablir rapidement. Lorsque Georgiana Darcy s’est rendue compte que sa fille souffrait de fièvre, elle a commencé à s’inquiéter. Elle avait toutes les raisons de croire que c’était un simple rhume, car sa fille toussait et avait le coryza. Quand elle s’est rendue compte qu’elle avait de la fièvre, elle est partie à l’hôpital pour l’examiner. Elle a découvert qu’elle avait le croup. Elle ne cessait de s’inquiéter. Marguerite a été hospitalisée et est restée à l’hôpital Général de Saint-Quaker pendant une semaine. C’est à cette occasion que sa mère lui avait donné le collier qu’elle porte aujourd’hui. Par chance, elle a vite guéri et s’est rétablie.

Depuis 2 ans, Marguerite se trouvait dans la même classe que Nicolas Dumaine, un de ses bons amis. Ils se sont rencontrés à l’école. Il y a quelques mois, ils marchaient tranquillement sur la place publique en revenant chez eux après la fin des classes, comme d’habitude. C’est alors que Nicolas avoua son amour à Marguerite. Depuis ce temps,Nicolas et Marguerite forment un couple et s’entendent très bien. Leurs parents sont amis et eux aussi, s’entendent magnifiquement bien.

Le sport favori de cette jeune fille était la course. C’était un sport très populaire à cette époque, car il ne coûtait pas cher et pouvait être pratiqué par tout le monde. Un jour, à l’âge de 11 ans, Marguerite reçut une lettre venant de Montréal qui était à son nom. Elle se demandait vraiment ce qu’elle pouvait contenir. C’était pour l’informer qu’elle avait été choisie pour aller participer à une course. Elle était ravie. Malheureusement, la jeune fille n’a pas gagné, mais ce fut une expérience qu’elle n’oubliera pas de si-tôt.