FANDOM


Saint-Jacque
Image curé

Écrivez le premier paragraphe de votre article ici.

Description physiqueModifier

Le curé Saint-Jaques est un homme d'une grandeure de 1,87 mètre, ces cheveux sont presque tous blancs. Il a les  yeux sont verts, un nez pointu et une barbe. Il porte toujours des vêtement noirs, une croix et un chapeau. Il porte des lunettes veilles et plutôt ronde.

description psychologique. Modifier

Le curé saint Jaques est homme très gentil. Il est très calme et passionnant. Il ne peut pas blesser quelqu'un, un animal et même pas un insecte. S'il faisait quelque chose de mal il prierait pendant toute la journée pour que Dieu le pardonne. Il veut toujours être parfait pour avoir le privilège d'aller au paradis. Il serait dans la même classe que les prophètes puisqu'il admire Jésus et espère le rencontrer un jour là-haut.

Description sociale Modifier

Le curé Saint-Jaques est âgé de 40 ans. Il est le frère de la secrétaire de l'église. Elle s'appelle Rachel Tremblay. Hélas, leurs parents sont décédés depuis quelques temps déjà. M. le curé et Rachel ont également un frère. Cependant, celui-ci est devenu policier à Montréal, ils ne le voient donc que très rarement. Il y a aussi un bûcheron et la femme du bûcheron, Alysse Major qui viennent prier le bon Dieu à chaque jour à l'église. Ils aident également le curé à préparer ses cérémonies importants comme la grande messe dominical. Le curé les aident pour résoudre leurs problèmes en répondant à toutes leurs questions avec grand plaisir. Son but dans la vie est uniquement d'aider les autres et de prier pour devenir une meilleure personne. Il fut un temps où il eu quelques problèmes avec Edouar Griffon parce que celui-ci eu des relations sexuelles avec sa soeur Rachel Tremblay. Heureusement, les frictions qu'ils eurent se sont maintenant estompées. Une femme avec qui il s'entend relativement bien, est Henriette Ford. Elle est la cuisinière du camp de bûcherons mais tous les soirs, elle prépare des plats congelés et les apporte au curé le matin pour qu'il mange bien le midi.

Notices BiographiquesModifier

  • Quand il avait 12 ans, Jaques aimait jouer avec son frère pendant la nuit. Ils s'entraînaient à devenir des soldats comme leur père. Mais une nuit pendant que leurs parents dormaient et qu'ils se battaient, ils ont trébuché sur une lanterne d'huile et ont causé un feu. Voulant éteindre le feu de leurs propres moyens, ils ne firent qu'empirer la situation. Le feu s'élargit et consuma leur maison. Gabriel eu juste le temps de sauver son frère et de prendre les chapelets de ses parents avant que toute la maison se fasse ronger par les flammes.
  • S'accusant de la mort de ses parents, Jacques décida de devenir séminariste et devint prêtre pour se faire pardonner ses péchés. Mais en faisant ça, il dû quitter son frère, le dernier membre de sa famille. Il fit ses adieux et partit. Il se rendit à Montréal et étudia pendant 8 longues années. Il devint un des plus jeunes prêtres au Québec. Sans le savoir, Jean, son petit frère, vint aussi à Montréal pour devenir policier. Avant que Jean puisse voir son frère à l'église, le Cardinal Jean-Baptiste Gauthier renvoya son frère. Le révèrent envoya donc le curé Saint-Jaques à Saint-Quaker: un petit village très accueillant.
  • Rendu à Saint-Quaker, Saint-Jaques participa à une grosse somme de bonnes causes. Il passa voir les enfants de l'école et leur enseigna les lois fondamentales du Christianisme. Cependant, l'incident avec ses parents le hante toujours. Il fait toujours des cauchemars et quand il se réveille, son premier réflexe serait de parler à son frère. Il ne s'est jamais pardonner la mort de ses parents et prie depuis toujours avec les chapelets de ses parents pour le pardon de ceux-ci. Il envisage même de se rendre au Vatican à pieds pour se débarrasser de ce lourd fardeau qui le ronge depuis si longtemps. Certaines personnes le trouve fou, et d'autres le comprenne et l'encourage dans cette quête.